arrow_back

Le Prêt à Taux Zéro

Jusqu’à 138 000 € de prêt sans intérêt pour aider les primo-accédants à acheter dans l’immobilier neuf : le PTZ+ est le coup de pouce de l’État qui facilite votre projet.

Qu’est-ce que le PTZ ?

Le Prêt à Taux Zéro est un dispositif créé en 1995 pour aider les ménages à devenir propriétaire de leur logement. Par convention avec les banques, l’État libère les nouveaux propriétaires des intérêts d’emprunt sur une partie de leur crédit immobilier. La somme exemptée va jusqu’à 138 000 euros en 2017.

Le PTZ est dédié aux primo-accédants. Autrement dit : il s’adresse aux personnes qui souhaitent devenir propriétaires pour la première fois. Cela concerne donc les couples, familles ou célibataires qui achètent un premier logement, mais aussi, plus largement, n’importe quel particulier qui n’est pas propriétaire de sa résidence principale depuis 2 ans.

Le PTZ peut également être accordé pour un achat dans l’ancien, lorsque d’importants travaux de rénovation sont effectués. Environ 15 % des PTZ sont dédiés à l’ancien.

Quels montants représentent le PTZ ?

L’enveloppe du PTZ varie selon le montant du bien acheté, les revenus, la ville et la composition de la famille. Aujourd’hui, le PTZ peut représenter jusqu’à 138 000 euros.

La réforme 2017 a nettement augmenté la part du PTZ dans le financement d’un bien immobilier. Alors qu’elle était plafonnée à 26 % en 2016, elle représente jusqu’à 40 % de l’opération quels que soient votre ville ou votre salaire, le PTZ peut financer jusqu’à 40 % de l’opération. Un joli coup de pouce quand on n’a pas d’apport conséquent.

Depuis 2016, toutes les tranches de revenus peuvent obtenir un différé de remboursement d’au moins 5 ans (pour un PTZ sur 20 ans). Vos premières mensualités sont entièrement dédiées au prêt principal, dont le coût est ainsi allégé.

Quels sont les critères d’attribution ?

L’attribution du PTZ se fait sous conditions de revenus. Les plafonds de ressources dépendent de la zone géographique dans laquelle vous habitez. Le plafond de ressources correspond au revenu fiscal de votre foyer de l’année N-2.

Un célibataire en région parisienne, zone géographique A, peut accéder au PTZ+ si son revenu fiscal de l’année N-2 ne dépassait pas 37 000 euros. Le montant est de 74 000 € pour une famille de 4 personnes.

Pour vérifier si vous êtes éligibles au PTZ+ et connaitre les plafonds en vigueur, réalisez votre simulation personnalisée et sans engagement
 

Tout afficherkeyboard_arrow_down
Voir nos logements neufs