• {{ msg }}
keyboard_arrow_left Retour

Comment procéder au changement de locataire en loi Pinel ?

Louer un bien soumis au dispositif Pinel présente de multiples avantages fiscaux pour vous en tant que propriétaire immobilier avec un abattement fiscal conséquent. Mais encore faut-il respecter les conditions exigées par le dispositif et ne pas laisser le logement sans occupant, sous peine de perdre tous les bénéfices de votre investissement.

insert_chart_outlined

Dispositif Pinel : calculez votre réduction d’impôts

Réaliser en moins de 2 minutes votre simulation gratuite et sans engagement.

Simuler

Trouver un locataire en Pinel

Pour louer en PInel, vous devez investir dans un appartement neuf qui respecte les conditions liées aux performances énergétiques. Le bien doit plus être situé dans une zone éligible au Pinel à savoir zones A, Abis et B1. En tant que bailleur, vous devez mettre le bien en location dans les 12 mois qui suivent la remise des clés ou l’achèvement des travaux. Vous devez fixer le loyer selon les conditions Pinel, en prenant en compte la surface utile et le barème par m2 pour la zone. Enfin, le bien doit être loué nu et comme résidence principale du locataire.

Le propriétaire est libre de choisir son locataire à condition qu’il respecte le plafond de revenu annuel. Ce plafond varie en fonction de la zone Pinel et de la composition du foyer du locataire. Il peut s’agir d’une personne seule, d’un couple, ou bien d’une personne ou d’un couple avec des enfants à charge. Selon la situation des futurs locataires, les plafonds sont à vérifier. Ils sont actualisés par décret tous les ans pour répondre au mieux aux besoins des personnes éprouvant des difficultés pour se loger dans des zones de forte densité. En effet, les logements Pinel sont surtout destinés à des personnes n’ayant pas droit aux logements sociaux, mais dont les ressources ne leur permettent pas de trouver un logement à louer dans le parc privé.

Un des avantages du Pinel est qu’il est tout à fait possible, sous certaines conditions, de louer son bien à ses ascendants ou descendants hors foyer fiscal. Dans ce cas, les mêmes critères de plafond de revenu et de loyers s’appliquent.

Changer de locataire sous Pinel

D’un point de vue du bail, le changement de locataire est soumis aux mêmes règles que pour une location classique. Le locataire doit envoyer son préavis, procéder à l’état des lieux de sortie et à la remise des clés. Le bailleur ou son mandataire se met en parallèle à la recherche d’un nouveau locataire pour éviter une vacance locative. Une fois ce locataire trouvé, il est nécessaire de signer un nouveau bail et de faire l’état des lieux d’entrée avant son installation.

Quels que soient les changements qui interviennent au cours de la location sur la durée Pinel, ils sont à déclarer à l’administration fiscale. En effet, à l’occasion de la première mise en location sous Pinel, vous devez joindre un engagement de location à la déclaration de revenus de l’année d’achèvement du logement ou de son année d’acquisition. Puis toute modification de situation doit être signalée à l’administration fiscale. Ainsi, lorsque votre précédent locataire s’en va et qu’un nouveau s’installe dans le logement, vous devez le signaler l’année du changement à l’administration fiscale.

Pour cela, il est nécessaire de joindre à votre déclaration de revenus une copie du nouveau bail ainsi que de l’avis d’imposition ou de non-imposition du ou des locataires entrant dans les lieux par courrier. Cependant, ils ne doivent pas être transmis par la majorité des contribuables qui effectuent maintenant leur déclaration en ligne. Ces documents doivent être mis à la disposition de l’administration fiscale en cas de contrôle.

Par ailleurs, il est essentiel de noter que ce n’est pas la date de départ d'un locataire qui termine l’engagement sous Pinel. En tant que bailleur vous devez tout mettre en œuvre pour trouver un nouveau locataire qui répond aussi aux critères exigés par le dispositif fiscal. En cas de contrôle, vous devez ainsi pouvoir prouver que vous êtes en recherche de locataire et bénéficier d’une période de vacance accordée par l’administration fiscale. L’avantage du Pinel est que le dispositif cible les zones où la demande en logements est forte. De ce fait, il apparaît peu probable de mettre beaucoup de temps pour retrouver un locataire, avec qui sera signé un nouveau bail qui respecte les conditions du Pinel. En cas de vacance locative supérieure à douze mois, vous pouvez perdre les bénéfices de la réduction d'impôts Pinel.

À la fin de la durée de l’engagement Pinel, le propriétaire a plusieurs options avec son investissement locatif. Vous pouvez décider de continuer à louer votre bien, mais sans profiter de réduction d’impôts, de le vendre pour obtenir une plus-value ou bien encore de l’habiter vous-même. Dans tous les cas, il est nécessaire de notifier le locataire par courrier, au moins 6 mois avant la fin de son contrat de location.

menu_book

Le guide de l’investissement immobilier

Nos experts vous prodiguent les meilleurs conseils pour un investissement serein !

Décryptage des dispositifs fiscaux
Zoom sur les meilleures solutions de financement
Comment obtenir une rentabilité dynamique ?
Quelle stratégie patrimoniale et fiscale adopter ?
Télécharger le guide