• {{ msg }}
keyboard_arrow_left Retour

Être exonéré de la taxe foncière avec le dispositif Pinel

Il existe de nombreux avantages pour un investisseur qui fait le choix du Pinel. Le plus connu et le plus important concerne bien sûr l’abattement appliqué sur les impôts, calculé en fonction de la durée de l’engagement de mise en location. Mais d’autres avantages sont aussi compris dans le dispositif Pinel, notamment l’exonération de la taxe foncière.

insert_chart_outlined

Dispositif Pinel : calculez votre réduction d’impôts

Réaliser en moins de 2 minutes votre simulation gratuite et sans engagement.

Simuler

Qu’est-ce que la taxe foncière ?

La taxe foncière est un impôt qui vise uniquement les propriétaires. Il s’agit d’un impôt local, qui est prélevé une fois par an par les communes et qui sert à financer le fonctionnement des communes, des communautés de communes et des départements. Il s’applique à tous les contribuables particuliers qui sont propriétaires d’un bien c’est-à-dire d’un local d’habitation, d’un parking, d’un terrain, y compris à usage commercial ou industriel, d’un bateau ancré et aménagé pour l’habitation ou pour raison professionnelle ou bien encore d’un bâtiment ou installation à usage professionnel.

Pour calculer cette taxe, les services fiscaux se basent sur la « valeur locative cadastrale » du bien, c’est-à-dire le loyer annuel qu’il serait possible de tirer de sa location. Cette base est ensuite multipliée par le taux d’imposition fixé par chaque commune. C’est pourquoi il s’agit d’un impôt local, sachant que le taux d’imposition peut grandement varier d’une commune à une autre. Certaines villes sont ainsi réputées pour avoir des taxes foncières très chères. À titre d’exemple, la taxe foncière correspondant à un studio à Paris est certainement plus élevée que celle d’une maison résidentielle à la campagne. Pour un investisseur immobilier qui souhaite effectuer un placement locatif, la valeur de la taxe foncière est un élément à prendre en compte, car elle fait partie du calcul de la rentabilité de son placement.

La taxe foncière est parfois confondue avec la taxe d’habitation alors que ce sont deux impôts bien différents. En effet, le paiement de la taxe foncière relève strictement du propriétaire du bien tandis que la taxe d’habitation est adressée à toute personne occupant un logement (propriétaires, locataires et même les personnes logées à titre gratuit).

person

Une question ?

Nos conseillers sont à votre écoute pour vous accompagner dans votre projet immobilier.

Poser ma question

Comment être exonéré de la taxe foncière avec le dispositif Pinel

Lorsque vous investissez avec le dispositif Pinel dans un appartement neuf pour le mettre en location, vous êtes redevable, en tant que propriétaire, de la taxe foncière. Mais comme il s’agit d’un logement neuf, il peut bénéficier d’une exonération de la taxe foncière pendant 2 ans à compter du 1er janvier suivant l’achèvement du bien immobilier. Cette exonération de 2 ans est offerte sans aucune condition.

Par ailleurs, si le logement neuf est conforme aux normes Bâtiment Basse Consommation Énergétique il est possible de bénéficier d’une exonération supplémentaire de 5 ans. Or ces normes sont obligatoirement respectées pour que le logement puisse être loué en Pinel et permettent d’obtenir une réduction d’impôts. Cette exonération s’ajoute à celle pour les logements neufs et peut s’appliquer à compter de la 3e année suivant l’achèvement du logement. Il est donc possible au total d’obtenir une exonération de la taxe foncière pendant 7 ans. Pour cette deuxième exonération, ce sont les collectivités territoriales qui prennent la décision d’accorder ou non la prolongation de l’exonération de taxe foncière aux bailleurs en Pinel. Il s’agit d’une décision locale. Ainsi, certaines communes peuvent accorder une exonération partielle, de l'ordre de 50% par exemple. De même, une commune ou un établissement public de coopération intercommunale peut décider de ne pas accorder d’exonération aux immeubles achevés depuis 1992 sur la part de taxe foncière qui lui est due. Cette exonération peut aussi être limitée aux seuls logements financés à l’aide d’un prêt à taux zéro ou par des prêts aidés de l’État.

À noter également que la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, qui entre dans le calcul de la taxe foncière, ne peut pas être exonérée. Mais elle fait partie des charges récupérables auprès du locataire.

Démarches à effectuer pour obtenir une exonération de la taxe foncière

Afin de bénéficier de cette exonération de la taxe foncière, il est indispensable d’en informer l’administration fiscale. Pour cela, il suffit de déposer une déclaration au centre des impôts dans les 90 jours qui suivent l’achèvement des travaux. Différentes déclarations existent selon la nature du logement, et de son appartenance au dispositif Pinel ou non. Pour l’exonération de 5 ans, le propriétaire doit adresser une déclaration sur papier libre accompagnée des documents justifiant le niveau de performance énergétique de l’immeuble et le respect de normes en vigueur.

menu_book

Le guide de l’investissement immobilier

Nos experts vous prodiguent les meilleurs conseils pour un investissement serein !

Décryptage des dispositifs fiscaux
Zoom sur les meilleures solutions de financement
Comment obtenir une rentabilité dynamique ?
Quelle stratégie patrimoniale et fiscale adopter ?
Télécharger le guide