• {{ msg }}
keyboard_arrow_left Retour

Est-il préférable de louer seul ou de passer par une agence de gestion ?

En tant que bailleur d’un immeuble (logement, appartement, maison, locaux commerciaux), la gestion locative du bien peut se faire de deux manières. En premier lieu, le propriétaire peut assurer la fonction de gestion seul. En second lieu, il peut opter pour la mise en gestion auprès d’un administrateur de biens locatifs tiers tel qu'Altarea Gestion Immobilière. Quelle que soit la solution retenue, sachez que chacune dispose de ses avantages et de ses inconvénients. Découvrez les principales raisons pour lesquelles un propriétaire doit opter ou non pour une gestion déléguée de son investissement locatif.

Qu’est-ce que le dispositif Pinel ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, nous vous rappelons le principe du dispositif Pinel.

Un dispositif pour réduire ses impôts

Le dispositif Pinel s’adresse à toutes les personnes qui payent des impôts sur les revenus en France et qui réalisent des investissements immobiliers locatifs.

Grâce à la Loi Pinel et sous certaines conditions, les bailleurs peuvent bénéficier dans le cadre de leur déclaration de l’impôt sur le revenu d’une réduction de leurs impôts pouvant aller de 12 à 21% sur le prix total de l’investissement.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de la réduction d’impôt Pinel ?

Si vous souhaitez bénéficier du dispositif de défiscalisation Pinel, sachez que vous devez respecter plusieurs conditions : revenus fiscaux plafonnés pour le locataire, logements avec loyers Pinel encadrés, achats de biens immobiliers neufs ou dont le coût des travaux de rénovation ou réhabilitation sont importants, etc.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la Loi Pinel, n’hésitez pas à consulter en ligne le site du service public.

insert_chart_outlined

Dispositif Pinel : calculez votre réduction d’impôts

Réaliser en moins de 2 minutes votre simulation gratuite et sans engagement.

Simuler

Gestion de sa location seul : avantages et inconvénients

Selon les dernières études en la matière, près de deux bailleurs sur trois choisissent la gestion locative par leurs propres moyens.

Même si comme le dit l’adage, on n’est jamais mieux servi que par soi-même, gérer sa location ainsi est l’assurance même de limiter le coût, mais peut s’avérer risqué et chronophage, et parfois plus coûteux !

Les avantages de gérer sa location seul

En général, un propriétaire opte pour cette solution, car il souhaite éviter les honoraires d’un contrat de gestion.

En effet, dans le cadre d’un mandat de gestion, l’équipe commerciale délivre plusieurs prestations dont le prix peut s’avérer important : commissions, coût du mandat, coût de la rédaction de contrat, aide à la rédaction des baux, honoraires d’état des lieux, relance sur les loyers impayés, communication avec la copropriété, aide pour la déclaration fiscale des impôts, etc.

Il faut savoir que le prix des frais de gestion peut varier selon le mandat de 5 à plus de 10% des revenus perçus à travers les loyers.

La gestion seul, c’est la garantie d’optimiser les loyers et d’augmenter la rentabilité d’un investissement locatif.

Les inconvénients de la gestion locative seule

En contrepartie de cette économie d’argent, tout bailleur souhaitant louer son appartement directement sera confronté à de nombreuses problématiques plus ou moins chronophages et anxiogènes.

Tout d’abord, il faut trouver son locataire et cela peut prendre des jours voire des semaines.

En effet, il faut consacrer plusieurs heures pour la rédaction de l’annonce, la publier en ligne, répondre aux futurs locataires, programmer et assister aux visites préalables.

Puis, recevoir et examiner les dossiers de candidatures de son prochain preneur.

En outre, il faudra également faire venir un technicien pour réaliser les diagnostics obligatoires avant de rédiger le bail avec son locataire, réaliser l’état des lieux et enfin remettre les clés contre l’attestation d’assurance.

Le pire, c’est qu’il faut recommencer ces tâches à chaque changement de locataire, cela peut avoir lieu parfois tous les 4 à 6 mois en moyenne.

Ensuite, le travail ne s’arrête pas là. En effet, en tant que propriétaire et bailleur, chaque mois vous devez encaisser le loyer, établir les quittances de loyer, répondre aux sollicitations du locataire, gérer les éventuels travaux à effectuer, gérer les conflits (loyers impayés), etc. Le travail de toute une équipe commerciale.

Enfin d’autres tâches viennent se greffer et font partie de la gestion locative comme la déclaration et le paiement de la taxe foncière des frais de copropriété, de la veille juridique (et notamment l’encadrement de loyer en loi Pinel).

Les logiciels de gestion locative

Vous l’aurez compris, la gestion locative ne s’improvise pas. En fonction de vos contraintes (disponibilité, proximité géographique, envie), il ne s’agit pas de la meilleure solution.

Néanmoins, gardez en tête qu’il existe quelques logiciels gratuits ou payants servant d’assistants commerciaux ou de gestion.

Ces outils peuvent stocker des informations clés sur les biens loués et leurs locataires, et proposer des rappels automatiques sur la gestion des loyers et des charges (suivi des paiements, régularisation des charges, calculs des rendements, etc.).

menu_book

Le guide de l’investissement immobilier

Nos experts vous prodiguent les meilleurs conseils pour un investissement serein !

Décryptage des dispositifs fiscaux
Zoom sur les meilleures solutions de financement
Comment obtenir une rentabilité dynamique ?
Quelle stratégie patrimoniale et fiscale adopter ?
Télécharger le guide

Gestion locative professionnelle : avantages et inconvénients

La gestion d’un bien peut également être déléguée à un professionnel tel qu'Altarea Gestion Immobilière.  

Les inconvénients de la gestion locative par un professionnel

Au risque de nous répéter, le seul et principal inconvénient de la gestion par un intermédiaire est la question du prix. En effet, les agences se rémunèrent sur un pourcentage du montant annuel des loyers perçus (allant de 6 à 10 %). Toutefois ce coût est justifié par l'éventail de services qui est offert aux propriétaires. De plus certaines garanties qui protège en cas de loyers impayés ou de vacances locatives ne sont accessibles qu'à travers ce mode de gestion. 

Les avantages de la gestion locative par un professionnel

En contrepartie des honoraires, les gestionnaires vous permettent de gagner beaucoup de temps et de tranquillité.

Tout d’abord, vous n’avez pas besoin de vous occuper des aspects juridiques et administratifs de la gestion locative.

Les gestionnaires se chargent de la rédaction des baux, de l’encaissement des loyers, des avis d’échéance, des quittances, de la répartition des charges locatives, de l’élaboration, de la modification ou de la résiliation des contrats, des états des lieux, des relances en cas de loyers en retards, etc.

Ensuite, les agences de gestion se chargent de gérer les principaux conflits avec les locataires et réalisent la gestion technique des biens et notamment la coordination des travaux de réparations.

Enfin, l’avantage principal des gestionnaires de biens locatifs est la tranquillité et la sécurité qu’ils offrent à leurs clients.

Confier son bien à une agence, c’est l’assurance d’avoir des locataires fiables qui honorent leur bail année après année.

En outre, il faut savoir qu’une agence a pour rôle de rester en veille permanente sur le marché de l’immobilier, l’évolution des réglementations et notamment du droit immobilier et du droit fiscal.

Ainsi, en passant par un gestionnaire tiers, vous bénéficiez de plusieurs avantages indiscutables. C’est un moyen de détenir un bien en location éloignée de votre domicile.

person

Nos conseillers à votre écoute

Une question ? Besoin d’échanger lors d’un RDV ou par téléphone ? Nos conseillers vous accompagnent dans votre projet immobilier.

Poser ma question Prendre RDV Être appelé